Archives de catégorie : Déclarations liminaires

DÉCLARATION CAPA CLASSE EXCEPTIONNELLE

Cette CAPA se tient dans un contexte inédit. A l’heure où nous nous réunissons, les personnels et les élèves du lycée René Cassin ne savent toujours pas s’ils pourront effectuer leur rentrée dans leur établissement. C’est un fait sans précédent que de vouloir expulser manu militari400 élèves et une soixantaine de personnels ! Mobilisés depuis 10 jours, les professeurs du lycée René Cassin l’ont clairement dit : « l’expulsion est inenvisageable ». Le SNUEP-FSU Paris fait sienne cette exigence. Il la portera ce lundi 15 juillet lors de la rencontre avec Monsieur le Recteur. Le SNUEP-FSU Paris reste convaincu qu’unis avec leurs organisations syndicales, les personnels de René Cassin peuvent obtenir gain de cause.

Plus largement, le SNUEP-FSU constate que la colère gronde contre la politique du ministre Blanquer. La grève de la surveillance des épreuves du Bac, lancée le 17 juin, a été suivie de façon significative dans les lycées professionnels, généraux et technologiques. Contrairement aux annonces du ministre de l’Éducation nationale, celle-ci a été́ très importante dans bon nombres d’établissements. Le niveau de mobilisation de nos collègues a obligé́ les autorités académiques à faire des convocations en surnombre, à utiliser des personnels administratifs ou de vie scolaire pour assurer la surveillance dans les centres d’examen. C’est à ce prix que les épreuves se sont déroulées, parfois avec des irrégularités. 

Continuer la lecture de DÉCLARATION CAPA CLASSE EXCEPTIONNELLE

Déclaration capa hors classe 2019

Cette CAPA des PLP se réunit ce lundi 24 juin, au moment où de nombreux·ses collègues se mobilisent et réclament avec force une augmentation de leur salaire, le retrait des réformes des lycées dont celle du lycée professionnel et qu’ils s’opposent à la remise en cause du statut général des fonctionnaires et des statuts particuliers. 

Les droits des fonctionnaires, conquis à la Libération et garantis par les grands équilibres du statut général de 1946, réaffirmés et actualisés par les lois de 1983 et 1984 puis confirmés en 2010 et 2016, seraient quasiment abolis, et avec eux la conception du fonctionnaire citoyen garante du caractère démocratique du service public.

Continuer la lecture de Déclaration capa hors classe 2019

DÉCLARATION CAPA INTRA

Cette CAPA consacrée au mouvement Intra des PLP de Paris est peut-être la dernière à se tenir dans cette configuration et avec les prérogatives que nous lui connaissions jusqu’à maintenant. En effet, Le projet du gouvernement de réforme de la Fonction publique prévoit de fait, et quoi qu’on en dise, la fin des Commissions Administratives Paritaires. Dans la plus grande opacité, affranchie du contrôle des organisations syndicales, l’Administration aura les mains libres dans la gestion des carrières des personnels.

En voulant mettre fin au paritarisme, le gouvernement s’en prend à ce qui fondait le modèle social français de l’après-guerre issu du Conseil National de la Résistance. En voulant mettre fin au paritarisme, le gouvernement s’en prend frontalement aux organisations syndicales, ce qui n’est jamais de bon augure d’un point de vue démocratique.

Continuer la lecture de DÉCLARATION CAPA INTRA

DÉCLARATION CAPA POSTES ADAPTÉS 2019

Dans un contexte de dégradation des conditions de travail et de pénibilité accrue, le SNUEP-FSU constate que le nombre de postes adaptés proposé (35 postes pour le second degré, tous corps confondus) reste toujours très insuffisant pour répondre aux besoins de reclassement de collègues en grande souffrance, confrontés à la maladie et à la difficulté de se réorienter professionnellement.

Cette année, seuls 3 collègues PLP ont demandé à entrer dans le dispositif. Pas un d’eux n’ a reçu un avis favorable de l’administration. Parmi les 7 collègues déjà dans le dispositif et demandant leur maintien, un collègue en grande difficulté médicale se voit refuser son maintien tandis qu’un autre y renonce. Ce qui fait un total de 5 PLP dans le dispositif « postes adaptés ». Il est inacceptable que des collègues, subissant une situation médicale grave, ne puissent être admis sur des postes adaptés, très souvent par faute de moyens. L’administration doit assumer ses responsabilités en matière de santé au travail. L’enjeu est de taille : parmi les 3 candidats à un poste adapté, 2 collègues ont 58 ans et plus et l’un a 63 ans. Avec le recul de l’âge de départ à la retraite et la disparition de la cessation progressive d’activité, de plus en plus de collègues sont obligés d’envisager une carrière plus longue, et plus pénible. 

Continuer la lecture de DÉCLARATION CAPA POSTES ADAPTÉS 2019

DÉCLARATION CAPA Congés formation et avancement d’ÉCHELON 2019

Le gouvernement actuel non seulement refuse de mettre en place des mesures visant à améliorer nos salaires, mais s’attache surtout à leur érosion. La baisse continue du pouvoir d’achat des enseignant·es devient de plus en plus insupportable. Le gel du point d’indice a priorijusqu’en 2022, le rétablissement du jour de carence que certains parlementaires cherchent à faire passer à 3 jours, l’augmentation annuelle du taux de retenue pour pension civile, la hausse de la CSG mal compensée, la hausse des cotisations MGEN… Les enseignant·es sont sacrifiés sur le dos de l’austérité et ce ne sont pas les mesures cache-misères telles que la 2eheure supplémentaire, avant tout destinée à compenser les suppressions de postes, ou les heures supplémentaires défiscalisées qui vont améliorer leur quotidien. 

Devant la baisse de leur pouvoir d’achat, résultat de presque 20 ans d’absence de revalorisation salariale conséquente, le changement d’échelon devient le seul moyen d’améliorer le traitement des PLP. 

Continuer la lecture de DÉCLARATION CAPA Congés formation et avancement d’ÉCHELON 2019